Transformer une table en table de jeu de société

Ikea-hack pour joueur-bricoleur

À force voir passer des projets Kickstarter avec de splendides tables de jeu en bois massif livrées avec plus d’options qu’il n’y a de pièces dans un jeu en échange d’un ou plusieurs billets de mille, l’envie irrésistible d’avoir la même chose à la maison s’est faite plus forte…
Le déclencheur a été une partie de Feudum pour laquelle j’ai fait la mise en place puis la (longue) explication du jeu. Au moment de passer à table pour grignoter, nous avons laissé le jeu en place et mangé dehors… heureusement que le temps s’y prêtait ce jour là mais il nous fallait une solution plus pratique pour les soirées d’hiver où personne n’ira casser la dalle dans le froid sur la terrasse !

Voici le récit de la transformation (réussie ?) de notre table de salle à manger.

Prendre un bon départ

Pour concevoir et installer une vraie table dédiée aux jeux de plateau, nous avons quelques contraintes importantes :

  • pas de « salle de jeu » dédiée dans laquelle faire trôner du beau mobilier à usage unique,
  • conserver une grande table de séjour (grande famille oblige),
  • avoir une surface de jeu suffisante pour les « gros jeux »
  • limiter la manutention et le stockage temporaire des éléments.

Et tout ça, s’il vous plaît, sans lâcher le budget annuel d’un ministre « juste pour jouer » !

Exploiter l’existant

Pour répondre à notre cahier des charges exigeant, nous avions malgré tout la chance d’avoir une table suédoise qui pouvait fournir une bonne base de départ
Notre modèle domestique (« Bjursta ») est une table qui comporte deux rallonges amovibles que le fabricant de kits à la bonne idée de ranger sous le plateau principal coulissant.

Ce « rangement » s’avère être une structure basique qui pourrait tout à fait servir de support à un fond de table de jeu en offrant même un débattement vertical d’un peu plus de 6 cm sous le plateau.

Cette hauteur « sous plafond » permet d’envisager de laisser la plupart des jeux de figurines en place à part Anachrony ou Black Rose Wars (pour lesquels les figurines devront faire la sieste à l’horizontale jusqu’à la prochaine partie).

Par contre, une chose est sûre : après transformation il faudra envisager de trouver une autre place aux rallonges…

Ingrédients de base

Avant d’attaquer l’évaluation du budget et le projet de conception, nous avons commencé par regarder ce qui se faisait « chez les pros » pour établir la liste de doléances minimales :

  • fond de table avec tapis de jeu
  • pas de démontage / remontage autre que le retrait des plateaux de la table
  • repose-bras calibré pour allier confort, esthétique et durabilité
  • (en option) éclairage d’ambiance

Partant de la structure existante, il nous faut donc :

  • une planche (pour le fond de table)
  • du textile pour habiller la table
  • des planches pour les repose-bras
  • du « petit bois » complémentaire pour réaliser la structure
  • la solution d’éclairage

Conception éclairée

Après de nombreuses mesures et simulations sur papier nous avons réussi à déterminer que nous pourrions « tout planquer » sous les plateaux actuels et imaginer un système qui permette de remettre la table en son état d’origine.

Une fois terminée, personne ne saura ce que renferme la table jusqu’au moment de passer du repas entre amis à la soirée jeu…

Liste de courses expliquée

  • Compte tenu de la structure en place « dans la table », le fond de table ne nécessite pas une planche de forte épaisseur. Je suis parti sur une planche de « MDF en 6 mm » (bon rapport qualité-prix).
  • Pour des repose-bras confortables il faut au moins une largeur de profondeur de 10cm. Pour l’esthétique et la durabilité, un bois dur et noble est nécessaire. Des lames de chêne massif de 10 cm de large et 20mm d’épaisseur feront l’affaire.
  • Les repose-bras seront posés sur la « ceinture » de la table mais nécessitent un calage supplémentaire à base de tasseaux. Autant prendre du pin (pas cher) que nous habillerons avec le textile du fond de table.
  • Côté chiffons tissu pour l’habillage nous sommes partis sur un skaï relativement neutre car facile à mettre en place et à nettoyer à l’usage. Au pire nous ferons faire un beau tapis Néoprène sur-mesure un jour…
  • Pour l’éclairage, un simple ruban de LED à coller sous le repose-bras devrait faire l’affaire.
  • Ne jamais oublier le petit matériel : vis, tourillons, colles et agrafes…

Même bien équipé pour bricoler j’ai cédé à la facilité de faire faire les découpes au magasin, histoire d’arriver avec tout « prêt à monter ». Il ne faut plus qu’une perceuse-visseuse, une scie et une agrafeuse de tapissier.

Vous vous demandez pour le budget ? Un peu moins de 150 euros (hors main d’œuvre et avis précieux de Madame !).

Montage de la table de jeu

De retour avec tout le matériel, quelques vis défaites plus tard (pour retirer les plateaux coulissants), il n’y a qu’à poser la planche de MDF sur la structure.

Vient ensuite le moment de la mise en place des tasseaux qui viendront soutenir les repose-bras.

Puis l’installation (temporaire) des repose-bras…

Méthode d’assemblage du cadre

Plutôt qu’une coupe d’onglet à 45° pour réaliser le « cadre repose-bras », nous avons préféré (enfin Madame !) aller sur une solution à la fois plus simple et plus moderne : coupe à 90°, décalage tournant des longueurs et montage à base de tourillons / collage.

Le bois est ensuite poncé pour adoucir les angles et le grain de la matière puis traité à l’huile de lin pour le protéger des assauts du temps.

Habillage du bois

Le « tissu » choisi qui habillera le fond servira également à recouvrir les tasseaux placés en retrait sous les repose-bras. Une règle et une bonne paire de ciseaux et c’est parti pour la découpe des 2 longueurs et 2 largeurs puis du fond de table.

Le Skaï a l’avantage de ne pas trop se déformer tout en restant suffisamment souple pour une mise en place facile (notamment pour l’agrafage tout le long des tasseaux).

Le fond de table est collé à la colle blanche puis agrafé sur les tranches de la planche de MDF car avec 6mm d’épaisseur de bois j’avais quelques craintes d’un agrafage par le dessous…

Finitions lumineuses

Pour finaliser le montage, le fond de table habillé est posé sur la structure puis le cadre final est assemblé en vissant les tasseaux de bordures (habillés) dans le cadre formé des repose-bras.

Le ruban de LED est collé sous le repose-bras, le long de l’habillage latéral.

Il ne reste qu’à poser le tout sur la structure de table et… admirer le résultat…

Sur un plateau

Pour « refermer » la table en toute sécurité, j’ai ajouté des tasseaux latéraux sous le plateau ainsi que quelques patins en feutre. Rien ne bouge et une fois fermée, l’illusion est parfaite !

Verdict ?

Après quelques parties, le confort de jeu est indéniable : les bras tombent naturellement vers la surface de jeu. L’éclairage apporte un petit plus très agréable.

Le gros avantage est surtout de pouvoir laisser sa partie en cours « dans la table » pour y revenir plus tard ou simplement préparer une soirée jeu en toute discrétion… L’effet « waouh » lors du retrait des plateaux est bien présent pour tous ceux qui connaissent les « tables classiques »…

Pour ceux qui veulent voir les plans, nous avons fait quelques modélisations 3D.

Publications récentes

Ben
Ben
Tout est parti d'un Carcassonne sur iPad... la tuile... car depuis les jeux de plateau sont devenus plaisir et passion du quotidien. En charge de la zone "expert" et "jeux cultes" de la collection. Références : les jeux de Stegmaier et Shem Philipps.

67 Commentaires

    • Bonjour et merci pour le message. Le plateau repose sur bien plus large qu’avant (les repose-bras) donc pas de craintes. Ces derniers reposent à 70% sur du bois plein et ajusté, avec un porte-à-faux extrêmement limité et sans contrainte mécanique forte.

      • C’est vrai que comme tout est repris par les quelques chevilles des barres qui supportaient les rallonges j’ancrais un peu qu’e.mn s’appuyant sur le plateau (lors de l’installation d’un jeu par exemple) car risquait de céder. Mais rassuré par ta réponse.
        Sinon si je comprend bien l’ensemble « repose bras + tasseaux » est libre non ? ou est-il fixé sur le plateau ?

        • Pour des questions pratiques j’ai laissé le « cadre » (repose-bas vissés sur tasseaux) libre car ajusté au millimètre et sans mouvement latéral possible. Rien n’empêcherait de mettre quelques vis si nécessaire mais j’avoue être resté séduit par l’idée de ne pas « modifier » l’ensemble d’origine. Après plusieurs semaines rien ne bouge et les plateaux avec la rallonge sont bien sécurisés.

  1. Bonjour, merci pour cet article. Je vais tenter l’expérience. Une question : les reposes-bras sont-ils indispensables? est-ce vraiment trop désagréable de jouer en laissant les côtés fins d’origine? Laurent

    • Bonjour, pour ce qui est des repose-bras, c’est un confort que je dirais indispensable car poser ses avant-bras sur une 20mm de large fait rapidement mal (à moins d’y mettre quelque chose comme des mousses à tubes de chauffage ?).
      De plus, il faut avouer qu’ils servent à plein de choses : poser un verre, un téléphone, ses cartes, etc 😉

    • Chez notre magasin local, mais tu dois trouver ça dans des « grandes chaînes » comme Mondial Tissus aussi. Un côté Skaï (plus ou moins texturé selon la finition souhaitée) et un côté légèrement « feutrine » qui permet de donner un peu de moelleux à la surface.

  2. Bonjour,

    C’est possible d’avoir un peu plus d’infos sur les longueurs de skai ? et longueur de leds utilisé ? Comment sont branchés les leds d’ailleurs ? avec des piles ?
    La table coulisse toujours ? je n’ai aps trop compris comment les tiens correctement quand on remet à zéro ?

    Merci et en tout cas super projet !

    • En détail :

      • Le Skaï est aux dimensions du plateau de fond +5cm dans les 2 dimensions pour pouvoir faire un retour agrafé par en-dessous
      • Les LED : ruban de LED de 5 mètres découpable auquel 10cm ont été retirés pour faire le tour. Branchement électrique (avec système de transformateur amovible) mais il existe des versions sur batterie il me semble.
      • La table fonctionne « comme avant » mais les plateaux ont des guides ajoutés (cf photos) afin qu’ils se bloquent correctement en usage de table classique
      • Hello!
        Alors tout d’abord un grand merci pour ton partage. J’ai la même table et je compte du coup suivre ta transformation.
        Par contre, malgré tes explications, je ne saisie pas comment tu arrives à la remettre en mode table avec et sans les extensions. Quels sont les modifications que tu as réalisé exactement sur les parties formant la table? Les guides en bois d’origine de la partie mobile sont toujours en place sur la photo, du coup, les reposes bras devraient gêner non? D’autant plus si tu la fermes avec les extensions. Désolé j’arrive vraiment pas à visualiser la chose. Tu saurais m’éclairer?

        • Aucun souci car vu le nombre de questions c’est carrément la partie que j’ai le plus mal expliqué ! Je vais faire un complément à l’occasion mais commençons ici :
          1. En mode « normal » (= sans rallonges) les plateaux sont parfaitement alignés sur les repose-bras sur tous les côtés. Pour bloquer les plateaux (éviter qu’ils glissent car je les ai mis sur patins feutras là où ça pose), j’ai réutilisé les barres de guidage d’origine : 2 sans changement viennent bloquer les plateaux « contre les repose-bras) dans la longueur et les 2 autres divisés en deux qui font le même office dans la largeur.
          2. Avec rallonges, même principe + système de tasseaux rotatifs qui viennent prendre sous les repose-bras pour éviter toute bascule.

          En complément et m’assurer que tout soit clair je te propose de me contacter via Messenger ou Whatsapp pour que je t’envoie le schéma que j’ai fait ou même une vidéo en live de la démo 😉

          • Bonjour à vous, déjà bravo pour ce que vous avez fait j’ai les même table et je crois que je vais tenter l’expérience. Serait t’il possible d’avoir comme vous le proposiez à Christ B un schéma ou un tuto video du montage de votre table
            Merci d’avance pour votre réponse
            Amitié

          • Bonjour, je viens d’acquérir la même table sur leboncoin et j’ai hâte de m’atteler à la transformation ! Je suis du coup aussi intéressé par le complément de schéma/visuel/video pour détailler cette partie là, qui reste peu claire pour moi pour le moment ! 🙂 merci en tous cas!

          • Bonjour !
            les photos ou schéma ou vidéo complémentaire m’intéresse bien aussi, notamment sur l’aspect rallonge et tasseau rotatif 🙂 (je viens de récupérer ma table ce weekend en occasion!)
            (je ne sais pas si vous allez poster en complément de l’article initial ou bien envoyé individuellement les infos!)
            Super boulot en tous cas, ça donne bien envie !

  3. Merci pour le super tuto ! Il semble néanmoins que la table n’existe plus chez Ikea, je ne suis pas sûr que le modèle ressemblant (Laneberg) soit conçu pareil.

    As-tu une idée de la table à acheter ? Merci !

    • Effectivement, la table semble ne plus se faire. Je viens de regarder le modèle dont tu parles : ça risque d’être plus complexe à adapter et je crains que la surface de jeu soit plus limitée. Il faut effectivement trouver un modèle de table avec « plateaux amovibles posés » et « rangement des plateaux d’extension en-dessous », cela permet d’avoir une grande partie de la structure.

  4. Bonjour !

    Félicitation pour ce super travail ! Petite question, combien de joueur peuvent s’assoir autour de la table sans trop être serré ?

      • Super merci !

        J’ai une autre question, le contour, repose bras est fixé comment ? Je ne vois pas de vis sur les photos, vous avez visser par le haut ?

        • Le repose-bras est vissé par en-dessous aux tasseaux qui constituent le tour de table. Le tout (contour, repose-bras et donc éclairage) forme un cadre qui est simplement posé et que je n’ai pas jugé nécessaire de visser à la table pour ne rien endommager du support d’origine. A l’usage, aucun souci tout tient parfaitement compte-tenu de l’ajustement réalisé.

  5. Super travail. Je suis en train de travailler sur un projet similaire. Tu pourrais partager tes plans ? ou alors quelques mesures du genre : largeur du repose bras, hauteur entre la zone de jeu et le repose bras? longueur largeur de la table ? longueur largeur de la zone de jeu ?

  6. Bonsoir, je trouve ton idée géniale et tu m as donné envie de tenter la transformation car j’ai exactement la même table mais en bois déjà poncée pour retrouver le bois brut.
    J ai tout de même une question pourrais tu m éclairer sur les tassaux mis par dessous pour maintenir les pans coulissants de la partie table lorsque tu remets ceux ci. Aurais-tu des photos.
    Merci pour ton partage en tout cas.
    Julien

    • Les plateaux sont posés sur les « repose-bras », glissent sur des patins feutres et sont maintenus en place par des guides placés sous les plateaux.

  7. Bonjour Ben, bravo pour cette magnifique réalisation ! Je tente de customiser ma table sur le même principe que toi, mais j’ai dû fabriquer le support pour le fond de table. Je serais intéressé par des photos des fixations des repose-bras aux tasseaux si tu en as, s’il te plaît ? Le reste de ton tutoriel est très clair, encore bravo !

    • Alors je ne crois pas avoir fait de photos mais je vais essayer de l’expliquer le plus simplement possible : j’ai vissé à travers les tasseaux par le dessous. Afin de pas utiliser des vis trop longues j’ai fait un perçage large à mi-hauteur du tasseau afin d’intégrer la vis puis perçage/vissage vers le repose-bras. Il faut juste bien calculer son coup si on ne veut pas avoir les vis qui ressortent…

  8. Simplement merci pour ce tuto !! on pensait changer de table, et voilà comment garder et réutiliser l’ancienne.
    Croyez vous qu’il soit possible de « doubler » les repose-bras, à l’image de plateau double couche afin de les creuser pour mettre verres, des pions, porte corte etc, ou vous pensez que ça affecterait la stabilité de la table ?

    • Doubler les repose-bras n’est pas un problème en soi pour la stabilité (au contraire, cela rajoute du poids !). Le seul inconvénient que j’y verrais serait la hauteur finale de la table, à mon avis cela risque d’être un peu haut/inconfortable.

  9. Salut
    Et merci. Je vais me lancer dans le projet aussi je pense.
    En cherchant sur LBC je vois des Bjursta de 140cm sans rallonge et d’autres de 175cm tu es partis de quelle taille de table ?

  10. Salut
    Et merci. Je vais me lancer dans le projet aussi je pense.
    En cherchant sur LBC je vois des Bjursta de 140cm sans rallonge et d’autres de 175cm tu es partis de quelle taille de table ?

  11. Bonjour, merci pour ce super tutoriel je pense me lancer bientôt! J’ai une question concernant la table en mode normal (repas) sans rallonges: actuellement il y a deux « crochets » qui permettent de les maintenir et d’éviter qu’ils se soulèvent si on s’appuie sur un bord de la table. Comment sont maintenus les deux plateaux après transformation ? J’ai peur que mes filles renversent le plateau lors des repas 😀 merci beaucoup!

    • Bonjour Nelly, après transformation, les plateaux sont maintenus de plusieurs manières :

      1. Sans rallonges : par leur poids et les cales de blocage pour qu’ils ne se déplacent pas
      2. Avec 1/2 rallonge(s) : idem + cale rotative qui prend sous les repose-bras

      À noter que nous avons 5 enfants et que le test de renversement a été approuvé de pas mal de manières. Sinon, pour les plus « sécuritaires », il y a moyen (certes peu pratique) d’utiliser les fameux crochets… mais on perd en efficacité de transformation 😉

  12. Waouh fantastique ! J’ai la même table et cela fait des mois que je me dis que le hack est plus que possible sans oser me lancer.
    Merci pour ce tuto !
    Par contre je veux bien quelques infos complémentaires sur la gestion des rallonges, j’avoue ne pas avoir tout compris…

  13. Bonjour,
    Un grand merci pour cette réalisation et le partage. Je viens de trouver ma table d’occasion.
    Je n’ai pas trouvé dans votre tutoriel ou dans les commentaires les dimensions des tasseaux et des planches de chêne.
    Pourriez-vous me les communiquer ?
    La guirlande LED vient également de géant suédois ?

    • Bonjour, je vais publier les schémas 2D et 3D dans les jours qui viennent avec les cotes. Pour la guirlande, elle vient du géant américain car bien moins chère

  14. Bonjour Ben ,
    Je voudrai te demander s’il serai possible avoir un liens pour un tutos video ou plan de ta réalisation
    Car j’ai la mm table et se serai bien de la transformer en table de jeux.
    Par contre je ne comprends pas très bien comment les plateau coulisse a nouveau apres avoir mis le repose bras .
    Merci d’avance .
    Cordialement

  15. Bonjour !
    les photos ou schéma ou vidéo complémentaire m’intéresse bien aussi, notamment sur l’aspect rallonge et tasseau rotatif 🙂 (je viens de récupérer une table Bjursta ce weekend en occasion!)
    (je ne sais pas si vous allez poster en complément de l’article initial ou bien envoyé individuellement les infos!)
    Super boulot en tous cas, ça donne bien envie !

    (PS: désolé si multiposte, j’ai l’impression que mes commentaires n’apparaissent / n’apparaissaient pas!)

  16. Bonjour !

    J’adore ce que tu as fait !
    Je viens d acheter la table, je suis assez intéressé par les plans, parce que j ai un peu de mal à visualiser certains points, notamment pour la pose du plateau.
    Pourrais tu m envoyer cela par mail ?
    Merci !

  17. Bjr
    Je me permets se vous solliciter de nouveau afin de savoir si c’est possible avoir une video ou plus de photos de la marche a suivre pour le montage de la table de jeux avec le meuble ikea svp ?!

  18. Bonjour,
    Ma table de salon est une Bjursta chêne et je suis très tenté depuis longtemps de la transformer en table de jeu. Mais comme je reçois souvent j’ai besoin que le système de rallonge fonctionne, et dans l’article et les commentaires c’est vraiment la partie que je ne saisi pas. J’aimerais beaucoup avoir les plans pour ce projet !

  19. Salut j’aimerais beaucoup avoir les plans également. C’est un super projet, j’ai trouvé la table aujourd’hui et j’ai hâte de m’y mettre.
    Merci

  20. Bonjour,

    Votre réalisation est vraiment top, elle correspond à ce que je cherche depuis des mois.

    Je viens de prendre une table Bjursta afin de concrétiser cette table de jeux, mais je pêche sur comment poser les plateaux dessus et surtout comment faire avec les rallonges.

    Aurais tu une photo de comment cela à été fait? Voir même des plans?

    Je te remercie d’avance

      • Super, je te remercie pour ton excellent travail.

        Mais j’ai encore une question: comment fais-tu pour faire tenir les 2 plateaux lorsque tu mets les 2 rallonges sans que tout bascule?

        Tu parles d’une cale de verrouillage à un moment, mais je tu n’en parles plus après et je ne l’a voit pas sur les photos/plans non plus.

        L’aurais tu en photo?

        Encore merci pour tout

  21. Un grand merci pour les plans. Je m’attaque à la table bientôt. J’ai le MDF et le Skaï… première étape

Laisser un commentaire