Inkalam, le test

Vous avez un message !

Infos jeu

  • Familial
  • Roll & Write
  • 1 à 6
  • 8+ ans
  • 20 min
  • Nicolas Mathieu
  • Gorebeï
  • mai 2020
  • 3 €

REVIEW OVERVIEW

Prise en main
Rejouabilité
Matériel
Interaction

Notre avis

Un Roll & Write facile à prendre en main et parfait pour jouer n’importe où, en famille ou tout seul.
Recommandé

Superlude se met au Print & Play et ajoute à sa collection Inkalam, un petit Roll & Write familial trop mignon, signé Nicolas Mathieu, et disponible uniquement en téléchargement pour 3 euros seulement.

Inkalam, en bref : mes chascis sont chargés de distribuer des messages dans le royaume et je dois faire prospérer les régions en les entourant de valeurs qui se suivent, avant la fin du cycle de l’horloge solaire.

Le matériel de Inkalam

Qui dit Print & Play dit matériel limité et qualité qui tient à ce que vous en ferez : impression en masse, feuilles cartonnées plastifiées, jeu sur tablette…
Cependant, le rendu final est très dépendant de la qualité de la mise en page et des illustrations. De ce côté, Superlude propose un Inkalam aux règles agréablement mises en page et aux illustrations très chouettes.

La direction artistique assurée par Gorebeï n’a pas livré un Roll & Write au rabais : nous avons droit à des feuilles de jeu aux couleurs chatoyantes et aux dessins enfantins juste ce qu’il faut.
Inkalam se joue de 1 à 6 joueurs et le mode solo s’offre le luxe de 2 variantes (Le dernier messager et Soleil noir).

Notez que le fichier à télécharger est plutôt complet :

  • Règles en couleur
  • Feuilles de score en couleur (+ variante solo), en pleine page ou à 2 par page
  • Feuilles de score en noir & blanc (+ variante solo), en pleine page ou à 2 par page

Pour ne rien rater, pensez à récupérer le jeton premier joueur sur le site de Superlude.

Dépouillez un jeu Sortez du tiroir 3 dés et les crayons pour chacun et vous êtes prêt à jouer !

Inkalam : thème ou thème pas ?

« Perché sur les haut-plateaux, le royaume d’Inkalam est renommé pour ses riches champs de maïs, ses troupeaux de vigoureux lamas et la beauté de ses cités lacustres. Mais c’est surtout sa guilde de messagers, les chascis, qui le rend si célèbre. » 

Le thème, dans les Roll & Write, c’est quelque chose de souvent assez subjectif : il suffit d’habiller l’histoire des dés et de leurs valeurs comme on veut et d’aligner les cases à remplir au fil des tours de jeu.

Malgré tout, Inkalam propose grâce à son univers graphique, un petit fond d’histoire emmenant vos chascis (les ancêtres de l’email) à s’envoyer des messages qui doivent se suivre (sous peine de brouiller la transmission). Les messages rapidement et bien reçus assurent la prospérité de chaque région (et vos points de victoire).

Le principe de jeu dans Inkalam

Pour démarrer la partie, chacun choisit un chasci à la périphérie du royaume et l’entoure (vous pouvez imposer de commencer du même endroit pour donner un peu de challenge).

Les tours s’enchaînent ensuite avec un lancer des 3 dés qui bénéficie en prime au joueur actif qui met le dé de son choix de côté tandis que les autres joueurs choisissent parmi les deux qui restent.
Tout le monde griffonne la valeur du dé sur une « feuille message » adjacente à un chasci déjà entouré et entoure le prochain maillon de la chaîne de transmission.

Filtre anti-spam

Bien entendu, on essaie de ne pas marquer n’importe quoi dans les messages, et le joueur doit s’attacher à faire en sorte que les valeurs qui bordent une région se suivent (peu importe l’ordre).

Si le message est clair (tous les messages autour de la région ont des valeurs qui se suivent), la région est « terminée » et le joueur coche la case Richesse correspondante. Pour chaque type de région, le premier à atteindre une case colorée bénéficie d’un bonus.

Cadran solaire

La durée de la partie est déterminée par l’horloge solaire dont le cadran se remplit lorsque le message transmis contient un soleil (message solaire). Dès qu’un joueur coche/atteint la huitième heure, il met fin à la partie (au terme de la manche en cours). Cette contrainte de temps impliquera de surveiller ses choix et ceux des autres afin de ne pas être pris au dépourvu…

Du goudron cacao et des plumes

Sur le même principe que les messages solaires, certaines feuilles de messages comportent une fève de cacao ou une plume, le premier à en glaner 3 d’un type gagne un bonus de 2 points.

Ajuster les dés

Afin de maîtriser un minimum le côté aléatoire du lancer de dés, vous pouvez faire appel à un modificateur -1/+1 qui, plus vous l’utilisez, augmente votre malus de points.

Inka de victoire

Une fois la partie terminée, additionnez les points récoltés dans les différentes régions, les bonus associés éventuels, le malus du modificateur et voyez qui a le meilleur score pour déterminer l’inka victorieux !

Et Inkalam, à deux ?

À deux joueurs, Inkalam se joue très vite et l’interaction liée au choix des dés et au remplissage du cadran solaire est identique qu’avec plus de participants.
Sur quelques parties, nous nous sommes imposé de sélectionner le même chasci de départ afin de renforcer l’aspect compétitif du jeu.

La partie dure à peine 15 à 20 minutes en moyenne et le petit goût de reviens-y est très présent.

Anne, on joue en solo ?

Histoire d’être complet, Inkalam propose 2 modes solo qui se jouent avec 2 dés seulement :

  • Le dernier messager : c’est le principe du jeu à plusieurs qui s’applique, à la différence que les bonus deviennent indisponibles à l’approche de la fin du cycle d’horloge.
  • Soleil noir : imprimez la feuille alternative (réservée au mode solo) et remplacez un des dés par un dé de couleur différente (noir par exemple). Vous ne pourrez choisir ce dé que sous certaines conditions de valeur, en fonction de l’avancement de la partie (cf l’horloge solaire).

Rien ne vous empêche de combiner les règles des 2 modes pour un challenge encore plus relevé !

Finalement, Inkalam…

Inkalam est une jolie surprise : un Roll & Write familial à peu de frais et au thème original. Les parties sont fluides et agréables et les sessions de jeu se rallongent vite en enchaînant les parties.

Acheter le jeu Inkalam

Rendez-vous sur le site pour acheter Inkalam en français ou en anglais.

Publications récentes

Endless Winter : fin de campagne !

Les projets de jeux illustrés par The Mico ne passent jamais inaperçus sous notre radar et la campagne Kickstarter de « Endless...

Vicomtes du Royaume de l’Ouest, le test

Le troisième et dernier épisode de la trilogie du Royaume de l’Ouest de Shem Philips est de sortie !

It’s a Wonderful World se joue en ligne

À l'heure de la livraison de l'extension Ascension, il est l'heure de ressortir les cartes et de faire chauffer le draft de...

L’Antre du Roi de la Montagne, le test

Premier jeu de la toute nouvelle gamme Expert de iello, L’Antre du Roi de la Montagne propose un matériel somptueux et de...

Pixie : la newsletter qui fait plaisir

On ne va pas se mentir, les éditeurs de jeux de société français ne sont pas les meilleurs sur les réseaux sociaux...

Dragon Castle : mode solo (officiel) en français

Vous avez une boîte de Dragon Castle qui prend la poussière et jouer avec ses jolies tuiles façon mah-jong vous démange ?...
Ben
Tout est parti d'un Carcassonne sur iPad... la tuile... car depuis les jeux de plateau sont devenus plaisir et passion du quotidien. En charge de la zone "expert" et "jeux cultes" de la collection. Références : les jeux de Stegmaier et Shem Philipps.

Laisser un commentaire