AccueilActusÀ ne pas manquerSeptima ensorcèle Kickstarter

Septima ensorcèle Kickstarter

À peine Perseverance livré et Voidfall en cours de finalisation, Mindclash Games revient sur Kickstarter avec Septima. Cette fois l’annonce ne devrait pas se terminer en une énorme boîte impossible à caser sur les étagères mais en un très joli jeu au thème séduisant…

Septima est signé d’un nouvel auteur, Robin Hegedűs, issu de l’équipe de Mindclash games. L’idée est née d’un concours interne à l’éditeur souhaitant faire émerger des idées maison en plus de développer celles des autres et de l’envie de Dorka de voir un jeu avec des sorcières .

Accessible, intuitif et… efficace ?

Avant de vous enivrer avec le thème et la mécanique du jeu, je préfère rassurer ceux qui prennent peur dès que l’on évoque Mindclash Games (hein Sgtpepere ;)) pour qui la marque signifie « jeux aussi longs que splendides ».

Mindclash Games écrit même que c’est leur titre le plus accessible à ce jour ! En même temps, ce n’est pas difficile… Le jeu se targue d’être également intuitif grâce à l’imbrication thème – mécanique (spécialité de la maison !). Pour finir sur ce « brief technique », Septima se prévoit sur des sessions de moins de 2h… même à 4 joueurs… On ne demande qu’à en savoir plus !

Chasse aux sorcières

« Septima est un jeu de sorcellerie stratégique, compétitif et hautement interactif. En tant que leader de votre cercle, vous devez démontrer vos mérites dans la ville de Noctenburg pour espérer devenir le successeur de Septima, la Grande Sorcière. Exercez votre art et gagnez de la Sagesse en récoltant des herbes, en préparant des potions, en soignant les habitants, en maîtrisant les charmes et en sauvant vos frères et sœurs des procès. Mais attention : la magie, même utilisée pour faire le bien, suscite la méfiance des habitants… »

Sélection d’action à risque

À l’instar d’un Concordia ou Feudum (et bien d’autres), la mécanique centrale de Setpima repose sur la sélection d’une action parmi 9 cartes en main (Se déplacer, Ramasser, Concocter, Soigner, Recruter, Plaider, …). Si par chance vous n’êtes pas seul à envisager ce choix, vous gagnez un bonus pour votre action planifiée à ce tour ! Chouette, mais être une sorcière n’est pas toujours une bonne situation (pas comme Scribe…) et réaliser vos actions en groupe éveille la suspicion des habitants et attire l’attention des chasseurs de sorcières qui rôdent à l’orée de la forêt !

Ces conséquences risquées apportent ainsi une légère touche de coopération au moment de choisir ses actions, histoire de ne pas finir au bûcher ou de retarder l’inévitable procès de ces habitants bien trop suspicieux de vos intentions…

À la rescousse des autres

Une histoire de sorcières sans un bon procès ne serait pas complète : les sorcières capturées (à force d’éveiller les soupçons) finissent au tribunal pour être jugées. À la fin de chacune des 4 manches a lieu le procès de sorcières trop peu discrètes après avoir eu tout le loisir d’influencer les habitants afin de sauver l’une de vos consoeurs et de la faire rejoindre votre cercle.

Si vous ne parvenez pas (ou ne souhaitez pas !) sauver une des dames à grand chapeau, soyez bien conscient qu’avant de brûler vive disparaître, celle-ci maudira la saison (manche) à venir… Vous pourriez vous mordre les doigts crochus de n’avoir rien fait pour elle !

Mode avancé et module optionnel

Septima n’échappe pas à la tradition Mindclash Games et propose des modules optionnels pour adapter la complexité et la profondeur du jeu au public réuni autour de la table.

Ainsi la piste des rites sur laquelle vous pourrez progresser grâce à vos actions fait partie du mode avancé. En complément, la version Deluxe (disponible uniquement lors de la campagne) ajoute deux modules dont l’un permet de vous transfigurer en animal pour rendre vos actions plus puissantes (et surtout ne pas être soupçonné de malveillance par les habitants…

Le mode solo est de la partie, signé David Turczi, avec un paquet de cartes action dédié et quelques composants supplémentaires. Peu d’informations sur le fonctionnement de cette variante mais il est certain que nous n’aurons pas à faire à une bête course contre le score !

Chouette esthétique

Les illustrations de Villő Farkas et Barbara Bernát subliment les premiers aperçus de Septima… Qu’elle soit artiste principale (Trickerion) ou contributrice / directrice artistique (Cerebria, Anachrony, Perseverance), Villő Farkas fait des merveilles à créer des univers originaux, cohérents et qui ne manquent pas d’attirer l’oeil.

L’illustratice Barbara Bernát apporte sa touche pour la création des personnages de l’univers de Septima et on aimerait la revoir plus souvent sur des jeux de plateau !

Côté matériel, les premiers aperçus montrent des pions en bois imprimé, quelques meeples colorés et de nombreuses tuiles de formes différentes, tous du plus bel effet et intégrés au thème dépeint.

Septima en campagne

La campagne Kickstarter fait dans la simplicité : pas de contenu à débloquer, une seule édition (Deluxe) bien pleine et une seule option pour remplacer les jetons Points de Victoire en carton par de jolies formes en métal coloré. Pour 75€ (hors taxes et livraison à 9 euros pour l’Europe), Septima fait le plein de beau matériel et se trouve doté de casiers de rangement GameTrayZ.

En termes de rapport qualité/prix, Septima se situe dans le haut du panier avec de très nombreuses pièces en bois découpé et imprimé et une belle quantité de cartes et de jetons. La version Deluxe, exclusive à la campagne, est accompagnée du module d’extension évoqué précédemment.

Une fois n’est pas coutume, Mindclash Games, annonce d’ores et déjà une version boutiques du jeu qui sera amputée de bon nombres d’améliorations : pions en bois simples, certaines pièces remplacées par du carton, pas de casiers de rangement ni d’extension. Cependant, aucune annonce n’indique si cette version plus abordable sera localisée (par Super Meeple ?) et disponible sur le marché français.

Si vous souhaitez lancer la chasse au sorcières au second trimestre 2023, il vous reste quinze jours pour soutenir la campagne et réserver votre boîte Deluxe en français !

Ben
Ben
Tout est parti d'un Carcassonne sur iPad... la tuile... car depuis les jeux de plateau sont devenus plaisir et passion du quotidien. En charge de la zone "expert" et "jeux cultes" de la collection. Références : les jeux de Stegmaier et Shem Philipps.

Laisser un commentaire

Récemment...

Après Gamefound, Backerkit s’attaque à Kickstarter

0
Les plateformes de financement participatif sont légions mais lorsque l'on évoque le sujet, c'est Kickstarter qui vient le premier à l'esprit. Même si ce...

Kickstarter

Tests