Draftosaurus, le test

Un jeu de dinosaures dans « l’ère du temps »

Infos jeu

  • Familial
  • Draft, Placement
  • 2 à 5
  • 8+ ans
  • 15 min
  • Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc et Théo Rivière
  • Vipin Alex Jacob, Jiahui Eva Gao
  • mars 2019
  • 20 €

REVIEW OVERVIEW

Prise en main
Rejouabilité
Matériel
Interaction

Notre avis

Fun et haut en couleurs avec tous ses « meeple-osaurus », il faudra piocher et installer des dinosaures pour construire et aménager au mieux son zoo ! Un jeu simple, efficace mais intelligent qui introduit auprès des plus jeunes (ou des novices), la mécanique de draft et de placement.
Indispensable

« Et si nous faisions un tour à Jurassic Park ce week-end ? » Surfant sur le thème très en vogue des dinosaures avec les sorties prochaines annoncées de Jurassic World ou de DinoGenics, voici Draftosaurus qui va se faire la part-belle auprès des enfants (mais aussi des parents) avec son système innovant de Draft de… Dinosaurus !

Draftosaurus, en bref : simultanément, tous les joueurs piochent 6 dinosaures et les gardent cachés en main. Je lance un dé pour obliger les autres à cibler une partie de leur zoo puis tout le monde pose un « dino » dans un enclos. Je finis mon tour en passant mes dinos et le dé à mon voisin de gauche.

Draftosaurus, thème ou thème pas ?

« Les scientifiques ont enfin réussi à cloner les dinosaures ! Dans le monde entier s’ouvrent de nombreux zoos pour colosse ». A côté de cet air déjà connu, le matériel et le design sont en adéquation parfaite avec le thème : tous les éléments sont réunis pour que l’immersion soit totale !

Le matériel de Draftosaurus

En extérieur, la boite est attrayante et colorée, avec une couverture plutôt cartoonesque annonçant le thème au premier coup d’oeil.
À l’ouverture, pas de déception et un jeu « prêt à l’emploi » sans à avoir à passer par le dépunchage ! On y trouve :

  • 5 plateaux individuels recto-verso (face été / face hiver), représentant votre zoo et ses enclos,
  • 1 (gros) dé (dit de contrainte… quel vilain mot !) en bois qui offre une bonne prise en main pour les enfants et facilite la lecture des 6 pictogrammes qui ornent ses faces,
  • 60 dinosaures en bois, très colorés, représentant 6 espèces, dont le T-Rex, grande star des dinos ! Effet « Whaou ! » garanti …
  • 1 petit sac en toile pour ranger et piocher ses dinosaures. Effet « Bof » du matériel car à part pour le rangement des dinosaures, le sac est inutilisable pour la pioche … difficile d’y glisser la main (même celle d’un enfant) et de farfouiller pour en sortir secrètement 6 dinosaures ! Dommage …
  • 2 livrets de règles (français / anglais)

Attrayant et de bonne facture, le matériel donne envie de se plonger dans le jeu… ce que nous allons faire de suite !

Le principe de jeu dans Draftosaurus

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un zoo encore vide … que vous allez devoir peupler de dinosaures. Mais pas n’importe comment car la concurrence est rude et les autres joueurs vont vous mener la vie dure pour l’installation de vos pensionnaires dans leurs enclos ! À vous d’être le plus malin et de placer vos « meeple-osaurus » aux endroits stratégiques pour marquer le plus de points et être reconnu comme le meilleur gestionnaire !

Dé, dinosaures sur un plateau

Chaque joueur prend un plateau zoo et le place devant lui, sur la même face.
Les dinosaures sont placés dans le sac en toile après en avoir ajusté la quantité en fonction du nombre de joueurs.
Le dé est placé au centre de la table pour que chacun puisse le voir et l’attraper.

Le plateau individuel c’est le « plan du zoo » avec une Forêt, une Plaine (qui ressemble plus à un désert qu’autre chose), des panneaux pour accéder aux commodités (la Cafétéria et les Toilettes, et pas l’inverse !), les enclos à monstrosaures et au milieu coule une Rivière
Il est nécessaire de bien identifier ces différentes zones en début de partie car elles vont servir tout au long du jeu pour orienter l’installation des pensionnaires en fonction de certains lancers de dé.

La partie se joue en 2 manches démarrées par la pioche secrète de 6 dinosaures. Pendant la manche les joueurs vont poser un de leurs planqués-osaures dans un enclos en cherchant à marquer le plus de points et en suivant les « indications » du dé lancé par le joueur dont c’est le tour (= joueur actif). On passe ensuite le reste du troupeau au voisin de gauche jusqu’à épuisement des stocks.

Jouer sous la contrainte

Vous avez dit « contrainte » ? Un mot barbare de prime abord mais simple à comprendre : le dé comporte 6 faces différentes qui sont autant de directives pour la pose de ses pions-trosaures sur le plateau. Lancé par le joueur  actif, le dé oblige les autres joueurs à poser leur dinosaure selon la contrainte indiquée par le pictogramme :

  • dans un enclos situé en Forêt
  • dans un enclos situé en Plaine
  • côté Cafétéria (partie du plateau à gauche de la rivière)
  • côté Toilettes (partie du plateau à droite de la rivière)
  • dans un enclos vide
  • dans un enclos sans T-Rex

Si on ne peut pas respecter la contrainte, on noie le dinosaure met le diplodocus à la flotte, dans la rivière.

Tout l’intérêt du jeu réside dans les points rapportés par chaque enclos et attribués en fonction de conditions de placement : en couple, tous différents, solitaire, etc. On additionne les points rapportés par chaque cage à dino pour établir le classement.

Draftosaurus offre un « deuxième niveau » de jeu intéressant pour les novices , lié à la mécanique de « draft » : apprendre à équilibrer ses choix entre poser ce qui convient pour maximiser les points des enclos peuplés et garder une pièce pour ne pas trop aider le voisin.

Mais au fait, c’est quoi le draft ? Le terme « draft » (qui donne le verbe « drafter ») désigne simplement le fait de choisir et poser une des pièces (ou cartes suivant le jeu) que l’on a en mains et de passer ensuite le matériel à son voisin, le tout, le plus discrètement possible.
Dans Draftosaurus, chacun a donc 6 dinos dans sa main au début de la manche et, à chaque tour, les joueurs choisissent un dinosaure et le placent dans un enclos de leur plateau. Les 5 restants en main sont passés au voisin. La manche se poursuit jusqu’a épuisement de la main de dinosaures !

Et Draftosaurus, à deux ?

Même si Draftosaurus est plus intéressant niveau interaction à partir de 3 joueurs, une configuration spécifique à 2 est proposée dans les règles.

La partie se déroule en 4 manches au lieu de 2 avec un changement de taille lors du draft car le joueur choisit 2 dinosaures de sa main : l’un d’entre eux finit dans un enclos, l’autre est éliminé. « Toi tu vis, toi tu meurs ».
À la fin de chaque manche, 3 dinos auront été installés dans le zoo de chacun, d’où les 4 manches pour collectionner ses 12 pensionnaires (élémentaire mon cher Watson !). Le comptage des points se fait normalement.

Au final, l’éviction d’un dino à chaque tour ne brise pas trop l’effet draft présent dans le jeu, et surtout permet de mettre des bâtons dans les roues au joueur adverse ! Du coup, la partie peut vite tourner en guéguerre, et ça, à deux, on aime !

Finalement, Draftosaurus…

Sous couverture d’un thème populaire et très apprécié des enfants ainsi que d’un graphisme haut en couleurs, Draftosaurus propose une expérience de jeu fluide, ludique mais aussi intelligente ! Les neurones des petits et des grands vont être mis à l’épreuve dans ce jeu original, qui ressortira facilement du placard grâce au plateau recto-verso qui propose une variante plus corsée.
Un très bon jeu pour réunir toute la famille autour d’une table.

Règles de Draftosaurus

Télécharger “Règles de Draftosaurus” Draftosaurus.pdf – Téléchargé 89 fois – 4 Mo

Publications récentes

Endless Winter : fin de campagne !

Les projets de jeux illustrés par The Mico ne passent jamais inaperçus sous notre radar et la campagne Kickstarter de « Endless...

Vicomtes du Royaume de l’Ouest, le test

Le troisième et dernier épisode de la trilogie du Royaume de l’Ouest de Shem Philips est de sortie !

It’s a Wonderful World se joue en ligne

À l'heure de la livraison de l'extension Ascension, il est l'heure de ressortir les cartes et de faire chauffer le draft de...

L’Antre du Roi de la Montagne, le test

Premier jeu de la toute nouvelle gamme Expert de iello, L’Antre du Roi de la Montagne propose un matériel somptueux et de...

Pixie : la newsletter qui fait plaisir

On ne va pas se mentir, les éditeurs de jeux de société français ne sont pas les meilleurs sur les réseaux sociaux...

Dragon Castle : mode solo (officiel) en français

Vous avez une boîte de Dragon Castle qui prend la poussière et jouer avec ses jolies tuiles façon mah-jong vous démange ?...
Jue
Les premières expériences étaient "jeux de rôle" puis ce fut le carton des jeux de plateau dans son univers. Par contre la dame est aux pièces : difficile de lui faire avaler un jeu qui ne déborde pas de beau matériel ou de figurines à peindre...

Laisser un commentaire